L’expérience client au service d’une campagne Drive to Store efficace

Le Drive to Store est l’action visant à faire déplacer sa cible à un point de vente, grâce à des leviers marketing. Derrière ce concept, se cachent de réels enjeux pour une marque.

 

Dans un premier temps, le but est de générer du trafic en point de vente en le rendant attractif. Ensuite, l’objectif est de générer des ventes en utilisant ses produits et son concept de magasin comme arguments. Enfin, devenir pérenne en activant dès le passage en caisse, l’envie de renouveler des achats et maintenir l’affect de la marque. Pour maximiser le Drive to Store, les marques doivent ancrer dans leurs stratégies la dimension d’omnicanalité. Il est vrai qu’une stratégie de Drive to Store réussie, s’appuie sur un panel complet de solutions marketing oneline et offline utilisés à bon escient. Il est important de multiplier les moyens de contact pour communiquer efficacement auprès de sa cible.

Adoptez la stratégie du “phygital”

Ce terme apparu en 2013 est la contraction, entre les mots “physique” et “digital”. Le phygital devient une réelle stratégie marketing. Le but est d’améliorer l’expérience marketing en point de vente physique grâce des outils innovants et des technologies de pointe.

Cette stratégie s’inscrit dans la tendance actuelle où le digital est en pleine expansion. A l’heure où le mobile est au cœur de l’acte d’achat, les marques tendent à se digitaliser pour être au plus près de leurs clients.

L’expérience client au cœur de la stratégie des marques

Pour toucher au mieux ses consommateurs, la personnalisation est indispensable. Aujourd’hui, les clients n’achètent plus un simple produit, ils achètent une expérience. 64 % des consommateurs aiment se sentir privilégiés et avoir une relation spéciale avec leurs marques préférées. C’est donc vers cette tendance que les marques tendent afin de satisfaire au mieux les attentes des shoppers.

Les consommateurs en quête d’expériences peuvent compter sur le développement des “DNVB” pour répondre à leurs appétences. Contrairement aux marques traditionnelles, les Digital Native Vertical Brands marient le produit et l’expérience de manière indissociée. Souvent définis par leur business model très en vogue, les DNVB placent leurs clients au centre de leur stratégie En effet, ces marques nées avec le digital, se passent d’intermédiaires avec le consommateur. La vocation des DNVB est de créer de l’attente. La production est ainsi liée à la demande et réalisée en petite quantité et avec zéro stock. De plus, plusieurs marques proposent à leurs clients de tester leurs produits et de leur renvoyer l’article si celui-ci ne leur convient pas. Cette pratique s’inscrit bien dans leur stratégie du “100% client centric”.  

Ces marques n’hésitent pas non plus à adapter leurs offres suivant l’évolution du parcours client. C’est le cas de “Le Petit Ballon” qui a fait évoluer son business model en fonction de leur communauté. Pourtant, ces pure players choisissent souvent d’ouvrir une boutique physique toujours avec l’ambition de satisfaire l’expérience client, afin de nouer un lien avec eux. L’expérience s’apparente donc comme un réel levier pour optimiser le Drive to Store.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 12 =